Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Nucléaire : "EDF devra proposer la fermeture de certaines centrales" après 2018, annonce François Hollande

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Nucléaire : "EDF devra proposer la fermeture de certaines centrales" après 2018, annonce François Hollande
FRANCETV INFO
Article rédigé par
France Télévisions

"Fermer des centrales n'est pas une décision qui s'improvise", a déclaré le chef de l'Etat en ouverture de la conférence environnementale.

EDF devra proposer après 2018 "la fermeture de certaines centrales" et "la prolongation d'autres", dans le cadre de la transition énergétique de la France, a affirmé François Hollande, lundi 25 avril. Ces propositions interviendront après l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur "l'état du parc" nucléaire français, attendu fin 2018, a précisé le président de la République, dans son discours d'ouverture de la conférence environnementale.

Fessenheim fermera en premier

"Fermer des centrales n'est pas une décision qui s'improvise", a ajouté François Hollande, précisant que ces fermetures "doivent se faire selon un calendrier précis, dans le respect des personnels, des territoires et de nos engagements en matière de climat". Il a confirmé que Fessenheim (Bas-Rhin) sera la première centrale nucléaire à fermer dans les années qui viennent et que le décret qui abrogera l'autorisation d'exploiter cette centrale sera pris "cette année".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.