Nucléaire : du Ruténium-106 dans le ciel européen

La Russie a reconnu être à l'origine du nuage radioactif qui a touché plusieurs pays européens la semaine dernière.

FRANCE 3

Jean-Christophe Batteria intervient sur le plateau de France 3 et revient sur le nuage radioactif qui a survolé quelques pays européens. "Un nuage composé de Ruthenium 106 a été détecté depuis quelques jours au-dessus de l'Europe. Le Ruthénium-106 n'est pas un produit naturel, c'est un isotope du Ruthénium, c'est un produit issu de la fission du nucléaire, c'est à dire un déchet nucléaire", explique le journaliste.

Pas un accident nucléaire

La fuite s'est produite au sud-ouest de l'Oural et dans cette zone, il y avait une concentration 1000 fois supérieure à ce qui est admis en Ruthénium-106, de quoi faire déplacer les populations. "Le nuage s'est déplacé vers l'ouest en se diluant. D'après l'Institut de sureté nucléaire, les doses sont actuellement infinitésimales, absolument sans risques pour les humains, pour les animaux et pour les végétaux. Ce n'est pas un accident nucléaire type Tchenobyl, qui implique une explosion, c'est une fuite qui provient sans doute d'un centre de retraitement ou d'élaboration du Ruthénium", conclut Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nucléaire : du ruthénium-106 détecté dans l\'atmosphère
Nucléaire : du ruthénium-106 détecté dans l'atmosphère (France 2)