Nucléaire : des tuyaux rouillés inquiètent l'ASN

Un rapport de l'Autorité de sûreté nucléaire s'inquiète de l'état jugé dégradé des tuyaux de la moitié des centrales françaises.

France 2

EDF l'annonçait la semaine dernière : l'ASN confirme l'existence d'un risque de sûreté dans 29 réacteurs, soit la moitié du parc nucléaire français. Les centrales de Belleville-sur-Loire (Cher), Chinon (Indre-et-Loire) et Nogent-sur-Seine (Aube) sont notamment concernées.

Danger en cas de séisme

L'organisme chargé de contrôler et de réglementer le nucléaire en France au nom de l'État s'alarme de la dégradation des tuyaux des systèmes de pompage d'eau froide chargé de maintenir les composants du réacteur à la bonne température. À certains endroits, les tuyaux sont tellement rouillés que l'épaisseur de leur paroi a diminué, ce qui menace le bon fonctionnement du réacteur en cas de séisme. L'ASN a déclaré un événement de niveau 2 sur une échelle qui en compte 7. Une décision rarissime qui n'avait pas été prise depuis cinq ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale de Belleville-sur-Loire (Cher), le 31 août 2015.
La centrale de Belleville-sur-Loire (Cher), le 31 août 2015. (GODONG / BSIP)