Fessenheim : un des réacteurs définitivement arrêté

Dans la nuit du 21 au 22 février, la plus vieille centrale nucléaire française en activité à Fessenheim (Haut-Rhin) a coupé son réacteur numéro 1. Les riverains sont divisés.

France 2

La ville de Fessenheim totalement dans le noir. Dans la nuit du 21 au 22 février, quelques dizaines d'habitants de la commune du Haut-Rhin, ainsi que des élus, se sont mobilisés pour montrer leur désaccord avec la fermeture du réacteur numéro 1 de la plus vieille centrale nucléaire en activité. Cette décision les inquiète. "Maintenant, on veut du concret, des moyens. Autre chose qu'une voie ferrée. (...) On veut des choses ici dans le territoire", déclarait ainsi le député Les Républicains Raphael Schellenberger.

Le second réacteur doit fermer en juin 2020

Mais du côté des écologistes, le démantèlement annoncé de la centrale est une bonne nouvelle. Pour André Hatz, le président de l'association Stop Fessenheim, c'est "un soulagement, parce que bien entendu nous attendions depuis si longtemps l'arrêt de cette centrale grabataire". La fermeture du second réacteur est prévue en juin 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 27 février 2018.
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 27 février 2018. (VIOLETTA KUHN / DPA-ZENTRALBILD / AFP)