Désintox. Non, réduire le nucléaire à 50% de la production d'électricité française ne conduira pas à construire plus d'une vingtaine de centrales à gaz d'ici 2025.

Publié
Article rédigé par

En 2035, le nucléaire ne devra plus représenter que 50% de la production d'électricité en France. Un objectif, fixé par la loi, qui pourrait nous conduire à devoir construire une vingtaine de centrales à gaz. C'est ce que prétend Fabien Bouglé, militant pro-nucléaire.

Selon le militant pro-nucléaire Fabien Bouglé, c'est écrit noir sur blanc dans un rapport du gouvernement. Dans le Figaro Vox, il affirme : « Le rapport du Ministère de l’Écologie “Stratégie national bas carbone de mars 2020” dévoile que la baisse du nucléaire et le remplacement par les énergies renouvelables contraindraient notre pays à ouvrir 20 centrales aux gaz d’ici 2027 avec une augmentation notable des émissions de gaz à effet de serre ».

Le rapport évoqué par Fabien Bouglé est la feuille de route de la France pour conduire la politique d’atténuation du changement climatique. L'extrait cité existe bien dans une note de bas de page mais il a été un peu transformé.

Le passage précise que RTE, le gestionnaire du réseau électrique français, avait averti que l'objectif d'une réduction de la part du nucléaire à 50% de la production d'énergie en 2025 pourrait nécessiter la construction de 20 centrales à gaz. Mais la note explique que c'est en raison de cette mise en garde que le gouvernement a décidé de repousser cet objectif de 2025 à 2035. Une date que le rapport juge « compatible avec nos engagements en matière climatique ».

En résumé, ce n’est pas l’objectif d'une réduction de la part du nucléaire à 50% en lui-même, qui nécessite le recours à des centrales à gaz. Mais la date qui avait été initialement fixée pour atteindre cet objectif. Et qui a été abandonnée.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur Twitter : https://twitter.com/artedesintox
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.