Corée du Nord : les vœux menaçants de Kim Jong-un

Il a le bouton nucléaire à portée de main. Le leader nord-coréen a de nouveau agité la menace d'une attaque contre les États-Unis et se dit prêt à envoyer les athlètes nord-coréens aux JO en Corée du Sud.

France 2

En Corée du Nord, un feu d'artifice a accueilli la nouvelle année, comme partout ailleurs. Mais ce sont les vœux de Kim Jong-un qui ont attiré l'attention du monde entier. Costume clair, faucille et marteau, sept micros et un discours au ton menaçant : "Les États-Unis sont à la portée de nos tirs nucléaires. Le bouton nucléaire est toujours sur mon bureau. Les Américains doivent prendre conscience que ce n'est pas du chantage, mais la réalité".

Des athlètes nord-coréens aux JO de Pyeongchang ?

Les tensions entre Washington et Pyongyang ne sont pas prêtes de s'apaiser, d'autant que le leader nord-coréen veut pour la nouvelle année produire davantage de têtes nucléaires. Si 2017 fut l'année de tous les dangers, 2018 promet la même chose. Malgré les condamnations unanimes et le durcissement des sanctions des Nations Unies, la Corée du Nord ne renonce à rien. Étonnamment, Kim Jong-un a proposé d'envoyer une délégation d'athlètes en Corée du Sud voisine le mois prochain pour les Jeux olympiques. Une main tendue à Séoul.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Kim Jong-Un le 23 décembre 2017. 
 Kim Jong-Un le 23 décembre 2017.  (AFP PHOTO / KCNA VIA KNS)