Gironde : en grève, les pompiers réclament plus de moyens

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Gironde : en grève, les pompiers réclament plus de moyens
France 3
Article rédigé par
T. Grouhel, T. Elobo, L. Pennes - France 3
France Télévisions

En Gironde, c’est assez inédit, les sapeurs-pompiers se disent en incapacité d’assurer leur mission. Leur ras-le-bol est tel qu’ils ont entamé une grève.

Un feu a été allumé volontairement devant la caserne de la Benauge, à Bordeaux (Gironde), samedi 7 août. Pour les pompiers, la maison brûle. En grève depuis la matinée, ils réclament une hausse des effectifs proportionnelle à celle de la population du département. "Aujourd’hui, les missions de secours à la personne représentent plus de 80% de l’activité des sapeurs-pompiers", explique Charles Causse, représentant intersyndicale Unsa, Sud, CFDT, FO.

"Plus personne pour éteindre les feux"

Une évolution qui mobilise les moyens humains et matériels dont ils disposent. Pas assez nombreux et confrontés à des missions à rallonge, les pompiers n'ont plus le temps pour assurer les autres interventions. "Bientôt, on n’aura plus personne pour éteindre les feux parce que tout le monde sera coincé aux urgences", regrette l’un d’entre eux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mobilisation des pompiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.