M&Ms et chewing-gums Hollywood : José Bové appelle au "boycott"

"Boycotter" les M&Ms et les chewing-gums Hollywood. C'est le nouveau cheval de bataille de l'eurodéputé José Bové. Dans son nouveau livre, L'alimentation en otage, écrit avec Gilles Luneau et paru début mars 2015, le député européen écologiste fustige aussi le faux-bio et appelle le consommateur à "choisir". Il en parle sur France Info ce mardi soir.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

"L'avenir, c'est très clairement l'agriculture biologique " déclare d'emblée José Bové. Mais attention : le vrai bio, celui qui respecte le cahier des charges du label AB : "pas d'engrais chimique, pas de pesticides, très peu d'antibiotiques autorisés sur les animaux ".

"La meilleure façon de consommer bio, c'est de consommer bio local"

L'eurodéputé met en garde contre le faux bio, notamment contre le bio industriel et les fraudes au bio. "La meilleure façon de consommer bio, c'est de consommer bio local " martèle José Bové.

L'acteur principal de la chaîne, c'est le consommateur. La solution, d'après l'écologiste : mettre les bons produits dans son cadi et boycotter la mal-bouffe.

"Le consommateur peut choisir. Moi je lui dis : achète des produits frais, des produits de saison, des produits qui sont tracés. Il faut faire marcher des circuits courts, en lien avec les producteurs. Et puis il y a des moments où il faut boycotter les produits. Moi je dis : boycottez tous les produits préparés, falsifiés, dans lesquels en plus il y a des nomenclatures dont vous ne connaissez pas les composantes. Le pire actuellement sur le marché, c'est le E171 ".

Haro sur les M&Ms et les Hollywood chewing-gums !

Le E171, c'est ce composant autrement appelé dioxyde de titane, une nanoparticule utilisée par certains fabricantd pour rendre les friandises "plus blanches et plus brillantes ", d'après José Bové. Un composant qui serait hautement cancérigène, d'après l'eurodéputé, qui cite plusieurs recherches.

"Ça devient tellement un problème de santé, qu'à force d'interpeller les autorités, la ministre de l'environnement, Madame Ségolène Royal, vient d'écrire à l'Agence sanitaire pour qu'il y ait une étude qui soit mise en place. Je dis donc aux gens : boycottez ces produits, tout le monde peut le faire : arrêter de manger des M&Ms, arrêter de manger des Hollywood chewing-gums ".

Invité du 17/20 de France Info, José Bové a également abordé la situation de l'écologie politique. Une  "véritable catastophe", assène-t-il.

Refaire des assises de l'écologie

"L'écologie politique était un espoir pour beaucoup de gens en 2009 quand on a monté la liste Europe Ecologie ". Espoirs déçus à cause des jeux politiciens et des "petites guerres de chefs", juge José Bové, à tel point qu'aujourd'hui les gens sont simplement "dégoûtés ", "électeurs comme militant de base ". 

"Aujourd'hui, il faut refaire des assises de l'écologie, remettre autour de la table des associations, des mouvements, des gens d'Europe Ecologie sincères, qui font du boulot sur le terrain. Il faut dire : basta, on arrête de jouer, ces gens qui veulent simplement exister en faisant des petites phrases, ça devient insupportable !"