Meubles : l'arnaque aux fausses bonnes affaires

Des boutiques d'ameublement éphémères, qui proposent des réductions défiant toute concurrence : les prix de départ sont en vérité fortement gonflés.

France 2

Ils s'installent pour quelques semaines ou quelques mois seulement, le plus souvent au milieu des zones commerciales : ces magasins d'ameublement éphémères aux techniques de vente controversées continuent de proliférer. Au départ, un prospectus nous invitant à retirer des cadeaux dans la nouvelle boutique de la région, sans obligation d'achat. Mais une fois sur place, le vendeur présente immédiatement les canapés, des produits dont les prix dépassent allègrement les 5 000 euros.

Des canapés qui coûtent en réalité environ 1 000 €

Après quelques minutes, un homme se présentant comme le directeur de l'entreprise propose déjà une réduction d'environ de 20%, puis 40%. Un rabais qui ne tient que pour la journée. Au moment de partir sans acheter, l'offre est encore plus juteuse : une remise de 4 000 €, soit 60%, pour convaincre les potentiels acheteurs. Sauf que certains modèles sont trouvables sur internet à des prix dépassant à peine les 1 000 €.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des canapés vendus par les enseignes.
Des canapés vendus par les enseignes. (France 2)