Loi Travail : plusieurs blessés à Rennes après une charge de la police

En marge d'une manifestation, des véhicules de police ont chargé des opposants à la loi Travail pour les empêcher d'accéder à la rocade de Rennes. Plusieurs manifestants ont été blessés et ont été pris en charge par les pompiers.

(Intervention des forces de l'ordre lors d'une précédente manifestation à Rennes contre la réforme du code du travail © MaxPPP)

La charge a été particulièrement violente. Afin de disperser quelque 300 manifestants qui s'apprêtaient à envahir la rocade de Rennes, quatre à cinq véhicules de police ont foncé vers la foule, tout en vaporisant par les fenêtres des gaz lacrymogènes en importante quantité. Ils ne se sont arrêtés qu'après avoir traversé le groupe. 

 

Plusieurs dizaines de membres des forces de l'ordre ont ensuite pourchassé des manifestants, faisant usage de leurs matraques, y compris sur des journalistes. Deux blessés ont été pris en charge par les pompiers, tandis qu'un troisième a directement été emmené aux urgence par les manifestants.

Plus d'un millier de manifestants

La manifestation, rassemblant plus d'un millier de personnes, était partie à la mi-journée du centre de Rennes vers la préfecture Beauregard, à l'est de la ville. En tête de manifestation, quelques jeunes arboraient un maquillage simulant des blessures sanguinolentes avec du ruban adhésif noir sur la bouche et les poignets entravés par de fausses menottes. Quelques manifestants cagoulés ont jeté de la peinture rouge sur une agence bancaire. 

 

A LIRE AUSSI ►►►Loi Travail : l’intersyndicale appelle "à amplifier les mobilisations"

 

Le cortège a ensuite fusionné avec un autre groupe de manifestants, qui tenait depuis 8h00 un barrage filtrant en périphérie de Rennes. Les deux cortèges se sont rejoints à la hauteur de la préfecture, tirant des pétards, des fumigènes et faisant résonner des sirènes devant un cordon de gendarmes, avant de prendre la direction de la rocade rennaise.