VIDEO. L'extension de la PMA se fera "dans deux, trois ou cinq ans", estime Bertinotti

Si la ministre déléguée à la Famille s'y déclare favorable "à titre personnel", elle juge que la procréation médicalement assistée ne sera pas autorisée au-delà des couples hétérosexuels pour raisons médicales dans l'immédiat.

La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, à l\'Assemblée nationale, le 4 février 2014.
La ministre déléguée à la Famille, Dominique Bertinotti, à l'Assemblée nationale, le 4 février 2014. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Il faudra du temps, selon elle. Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille, a estimé, mercredi 5 février sur BFMTV, que la procréation médicalement assistée (PMA) serait étendue un jour, mais "dans deux, trois ou cinq ans". Le dispositif n'est à l'heure actuelle ouvert qu'aux couples hétérosexuels pour raisons médicales. "A titre personnel, tout le monde sait que j'y suis favorable, a assuré la ministre. Mais je suis aussi consciente (...) que le temps de la PMA n'est pas venu."

"Je n'ai jamais pensé à démissionner"

Un élargissement de la mesure suscitait la colère de la Manif pour tous, qui s'est mobilisée dimanche dans les rues de Paris et Lyon pour empêcher entre autres toute autorisation prochaine de la PMA. Cela ne figurait pourtant pas dans le projet de loi sur la famille, que le gouvernement a choisi de ne pas présenter en 2014.

La décision de reporter le texte a été prise par "l'exécutif", lundi, précise Dominique Bertinotti. Malgré ce recul, la ministre confie n'avoir "jamais pensé à démissionner" : "Ça ne m'a pas effleuré, j'ai des convictions à porter dans ce gouvernement."