Cet article date de plus de cinq ans.

Logement : ce jeudi, c'est la fin de la trêve hivernale

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Logement : ce jeudi, c'est la fin de la trêve hivernale
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

D'après les associations, 30 à 40 000 personnes seraient concernées. Une équipe de France 2 a rencontré une mère de famille de trois enfants qui a reçu son avis d’expulsion.

Ce jeudi 31 mars marque la fin de la trêve hivernale. Depuis près de trois ans, cette mère de famille vit avec ses trois filles au 12e étage d'un immeuble du 20e arrondissement de Paris. Faute d'HLM, elle vit dans un 35m² au loyer de 1 150 euros. Une somme que cette mère de famille ne peut plus payer depuis près d'un an. Les déboires ont commencé l'année dernière. La jeune femme de 27 ans se sépare de son compagnon et se retrouve seule avec ses filles à charge sans aide financière. Son salaire d'auxiliaire de vie de 900 euros, ne lui permet de payer qu'une partie du loyer, elle redoute l'explosion. "Dans deux, trois semaines, je ne sais pas où je vais être. Je serai peut-être à la rue, peut-être relogée. En ce moment, je dors tous les jours avec cette peur-là. Je me réveille avec, je pars avec au travail", explique la mère de famille.

Dispositif Dalo

Selon le dispositif législatif du droit au logement appelé Dalo, cette mère de famille est prioritaire pour se faire reloger. Malgré cela, elle n'a pas de solution. De leur côté, les propriétaires dénoncent aussi des situations délicates. Selon une association, 145 000 propriétaires privés seraient concernés par des impayés. Près de la moitié des ménages expulsés ont un emploi mais n'arrive plus à payer leur loyer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.