Sport : match contre l'homophobie

France 2 a rencontré Yoann Lemaire, footballeur amateur qui a souffert d'avoir révélé son homosexualité dans un milieu où elle est encore un tabou.

Voir la vidéo
France 2

Rejeté pour avoir eu le courage d'assumer. Yoann Lemaire, 36 ans, est l'un des rares footballeurs à avoir révélé son homosexualité, en 2003, dans son club des Ardennes. Ses coéquipiers prennent alors leurs distances, les adversaires ne le lâchent plus. "Quand on entend des insultes sur le terrain, ça reste. On se dit que même dans notre passion, ils ne nous aiment pas", raconte-t-il. En 2010, le club refuse de lui renouveler sa licence. Depuis, il a retrouvé un autre club, les insultes n'ont pas cessé même si elles sont moins nombreuses qu'auparavant, qu'il y a quinze ans. "On ne connait pas de grand footballeur qui ose révéler leur homosexualité. Le sport, c'est la virilité, être fort, pour eux, l'homosexualité, c'est tout l'opposer de ce qu'ils souhaitent être", estime-t-il.

Le coming out, un risque ?

Pour bousculer l'homophobie qui a la vie duire et les idées reçues, Yoann Lemaire tourne un documentaire sur l'homophobie dans le football, il va à la rencontre des anciens joueurs professionnels pour les sensibiliser à la question. Le coming out peut être un risque dans une carrière, Marinette Pichon, elle, évoque des sponsors qui se désistent, des attitudes discriminantes. Le football est loin d'être le seul sport ou l'homosexualité reste cachée, rare sont les sportifs qui osent briser le tabou.

Le JT
Les autres sujets du JT