Paris : des tags homophobes recouvrent des passages arc-en-ciel peints pour la Marche des fiertés

En réaction, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé la saisine du procureur de la République par la Ville.

Les nouveaux passages piétons arc-en-ciel de Paris, installés en l\'honneur de la Quinzaine des Fiertés LGBT, pris en photo le 15 juin 2018.
Les nouveaux passages piétons arc-en-ciel de Paris, installés en l'honneur de la Quinzaine des Fiertés LGBT, pris en photo le 15 juin 2018. (MAXPPP)

"LGBT hors de France." Cinq jours avant la Marche des fiertés parisienne, les drapeaux LGBT+, avec les couleurs de l'arc-en-ciel, peints à l'intersection des rues des Archives et de la Verrerie, dans le 4e arrondissement de la capitale, ont été vandalisés, dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 juin. Ils ont été recouverts de peinture blanche et d'inscriptions homophobes.

Le procureur de la République saisi

En réaction, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé que la Ville saisissait le procureur de la République de Paris. Les tags homophobes seront effacés. Anne Hidalgo a également annoncé que des passages piétons supplémentaires seraient repeints aux couleurs de l'arc-en-ciel.

"Nous condamnons fermement cet acte de vandalisme homophobe, a réagi Joël Deumier, président de SOS Homophobie, contacté par franceinfo. Nous sommes en train d’étudier les meilleurs moyens, y compris sur le plan judiciaire, de répondre à cet acte commis sur la voie publique et à quelques jours de la Marche des fiertés."