Les SDF avaient, en moyenne, une espérance de vie de 48 ans en 2020, selon un recensement du collectif Les morts de la rue

Dans le reste de la population française, l'espérance de vie est en moyenne de 79 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des SDF à Lyon (Rhône), le 27 octobre 2021. (MAXPPP)

C'est un décompte difficile à établir. Les personnes sans domicile fixe, dont la mort a pu être recensée en 2020, sont en moyenne décédées à l'âge de 48 ans, contre 79 ans pour le reste de la population, selon un décompte publié mercredi 27 octobre par le collectif Les morts de la rue (PDF), qui analyse ces décès chaque année. "Les personnes ayant connu un parcours à la rue, même une fois entrées dans un logement, subissent toujours le poids du temps passé à la rue, qui impacte leur santé et l'âge moyen de leur décès", explique à l'AFP Julien Ambard, épidémiologiste.

D'après les données, "non exhaustives", recueillies par le collectif, 587 personnes vivant dans la rue ou en structure d'hébergement provisoire sont mortes en 2020, dont au moins une sur quatre de mort violente (agression, suicide, noyade, accident). Parmi ces 587 personnes, 24% avaient passé plus de dix ans en errance, précise le collectif.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.