Cet article date de plus de dix ans.

La revalorisation des prestations familiales reportée au 1er avril

Cet amendement au budget de la Sécurité sociale voté vendredi par les députés permettrait d'économiser 140 millions d'euros. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les prestations versées par la Caisse d'allocations familiales ne seront plus revalorisées en janvier. (JACK GUEZ / AFP)

Les prestations familiales seront désormais revalorisées le 1er avril, à l'instar des pensions de retraite, et non plus le 1er janvier. Les députés ont adopté vendredi 28 octobre cet amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012. Ce report permettrait à l'Etat d'économiser 130 à 140 millions d'euros. 

Allocations familiales et de rentrée scolaire, prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) et congé parental sont concernés par l'amendement. Cette mesure compense le non-assujettissement à la CSG du complément de libre choix d'activité versé lors d'un congé parental, voté dans la nuit de jeudi à vendredi.

Pour la gauche, la mesure "pénalise gravement" les familles pauvres

Ce décalage de trois mois a suscité de vives protestations dans les rangs de l'opposition. "Les prestations familiales ont un rôle extrêmement important pour les familles pauvres, spécialement en temps de crise", a déploré Martine Pinville (PS), rapporteure du budget de la branche Famille. Le report "va les pénaliser gravement".

La députée s'est fendue d'une pique contre Nicolas Sarkozy : "Il annonce qu'il veut préserver notre modèle social mais dès le lendemain, il fait voter le report des prestations familiales !", en allusion à l'intervention télévisée du chef de l'Etat jeudi soir. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.