Les parents de Leonarda font appel du refus de titre de séjour

Les parents de Leonarda Dibrani ont fait appel d'une décision du tribunal administratif qui leur avait refusé un titre de séjour. En octobre dernier, l'expulsion de cette collégienne rom et de sa famille vers le Kosovo avait créé la polémique. L'audience devant la juridiction d'appel ne devrait pas avoir lieu avant septembre.

(Maxppp)

Ils ont fait appel quelques minutes seulement avant que le délai de recours n'expire lundi soir, devant la cour administrative d'appel de Nancy. La demande de titre de séjour des parents de Loanarda Dibrani avait été rejetée le 28  janvier par le tribunal administratif de Besançon. L'audience devant la juridiction d'appel ne devrait pas avoir lieu avant septembre. Jusqu'à présent toutes leurs demandes pour obtenir un droit d'asile ou un titre de séjour ont été rejetées.

En premier instance, les juges avaient notamment relevé "l'absence de perspectives d'insertion économique et sociale en France" du père de Leonarda "et de toute insertion dans la société française" de la mère de Leonarda. Ils avaient également pointé "l'absence de suivi dans la scolarité de leurs enfants" et "la possibilité pour les plus jeunes d'entre eux de poursuivre leur scolarité au Kosovo".

Le 9 octobre dernier, à Pontarlier, dans le Doubs, Leonarda, 15 ans, avait été prise en charge par la police à la descente de son bus scolaire. La situation avait créé une vive polémique. Le président François Hollande avait pris la parole lors d'une allocution télévisée pour proposer à Leonarda  de rentrer en France, mais sans sa famille. Elle avait refusé.