Les hypermarchés volent au secours des Restos du cœur

L’appel lancé par Olivier Berthe, le patron des Restos du cœur, semble avoir été entendu. Les groupes Casino, Auchan et Carrefour auraient accepté de faire un geste supplémentaire pour l’association. Objectif, aider les Restos à faire face à un afflux supplémentaire de "clients".

(Eric Gaillard Reuters)

Depuis le lancement de leur saison, les Restos du cœur font
face à hausse de 5 à 8% du nombre de personnes s’alimentant auprès de l’association.
Et selon son président Olivier Berthe, cela fera, au final, cinq millions de
repas supplémentaires à servir sur l’ensemble de la saison. Soit une facture de
cinq millions d’euros pour les Restos du cœur.

L’appel exceptionnel à la générosité des entreprises lancé
cette semaine par Olivier Berthe a été relayé par le gouvernement.

Ce matin, Frédéric Lefebvre confirme que les distributeurs Auchan, Casino et
Carrefour ont donné leur accord de principe : l’objectif étant "d’atteindre tout ce dont (les Restos) ont
besoin",
souligne le secrétaire d’Etat à la Consommation. Et "si
on veut que ce soit à temps dans les entrepôts
(…) pour que les repas
puissent être offerts, il faut s’y prendre maintenant",
a-t-il ajouté.

 

Sur France Info, le président des Restos Olivier Berthe ne cache pas sa satisfaction : l'association va pouvoir servir tous les repas prévus jusqu'à fin mars.