VIDEO. Le renouveau des cantines

Six millions d’écoliers et d'adolescents, soit un élève sur dix, mange à la cantine. Si le menu ne plaît pas toujours, depuis les années 1950, beaucoup de choses ont changé.

France 2

À chaque repas, c’est la surprise : le menu de la cantine. Pour un même repas, il y a ceux qui se régalent et ceux qui ont plus de mal. Et même quand on n’aime pas, il faut finir son assiette.

Ne pas pouvoir choisir, une frustration que des générations d’écoliers semblent partager. Dans les années 1950, chaque école avait sa cuisine. Les cantinières étaient souvent des mamans d’élèves qui mitonnaient les mêmes ingrédients à la maison.

Des cuisiniers professionnels

Avec la venue des normes d’hygiène, les cuisines se sont modernisées. Chaque produit est photographié pour un meilleur suivi et la température contrôlée.

Les lentilles en vinaigrette sont préparées dans une pièce réfrigérée, à 10° maximum, ce qui n’existait pas dans les cantines à l’ancienne. Les cuisiniers sont désormais des professionnels et l’apport nutrionnel des repas est strictement encadré par une circulaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cantine scolaire de l\'école primaire Les Hélices Vertes à Cerny, dans l\'Essonne.
La cantine scolaire de l'école primaire Les Hélices Vertes à Cerny, dans l'Essonne. (AMELIE-BENOIST / BSIP / AFP)