Le montant des fraudes à la carte bancaire en augmentation

Le taux de fraude sur les paiements par carte reste stable en 2013 par rapport à 2012, mais le montant des sommes concernées a augmenté.

(Le taux de fraude représente 0,80% du montant des transactions effectuées © MAXPPP)

469,9 millions d'euros ont été dérobés en 2013 dans des fraudes à la carte bancaire, et c'est une bonne nouvelle, même si c'est 19 millions de plus qu'en 2012. Car le taux de fraude en France est resté stable l'année dernière par rapport à l'année d'avant, à 0,80% du montant de l'ensemble des transactions effectuées.

Pour le président de l'Observatoire de la sécurité des cartes de paiement, également gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, cela veut dire que "la  fraude sur les transactions par carte est bien maîtrisée ".

125 millions dérobés sur Internet

Sur Internet, si l'on compare les pourcentages de transactions frauduleuses, la fraude a poursuivi en 2013 une baisse entamée en 2012. L'an dernier, le taux était de 0,229% soit une baisse de 0,061 point.  En revanche le montant des transactions frauduleuses a grimpé : il est passé de 109,4 millions en 2012 à 125 millions en 2013.

Pour Christian Noyer, c'est quand même une bonne nouvelle. Ces résultats sont dûs selon lui aux "efforts réalisés par les émetteurs et les e-commerçants pour déployer des dispositifs permettant l'authentification renforcée ". Parmi ces systèmes, le 3D Secure. Lors d'un achat, un code est envoyé sur le téléphone de l'acheteur qui doit ensuite l'entrer sur le site afin de valider définitivement la transaction.

Ce type de transactions sécurisées a atteint près de 30% du montant des paiements par carte sur Internet en 2013. Pourtant moins de la moitié des sites de e-commerce en sont équipés... C'est parce que des sites au trafic très important comme celui de la SNCF se sont équipés, faisant grimper les statistiques du taux de montants sécurisés.

Les fraudes en augmentation à l'étranger

En 2013, le montant des fraudes était réparti presque équitablement entre les transactions nationales (238,6 millions) et internationales (231,3 millions). Le taux de fraude à la carte bancaire à l'étranger a diminué à 0,350% en 2013 contre 0,380 précédemment.

En revanche, si le taux de fraude avec des paiements par carte française hors zone Sepa (l'UE, l'Islande, la Norvège, la Suisse, le Liechtenstein et Monaco) a diminué, il a augmenté de près de 30% pour les pays de la zone Sepa.

Les fraudes à la carte bancaire en 2013 (Sarah Lemoine)
--'--
--'--