Le lundi de Pentecôte, pas un jour férié pour tout le monde

Ce lundi, c'est le dernier des quatre jours fériés du mois de mai mais certains travaillent dans le cadre de la journée de solidarité. Explications.

France 2

En ce lundi de Pentecôte, tout le monde n'a pas la chance de faire la grasse matinée. Trois salariés sur dix vont devoir travailler dans le cadre de la journée de solidarité. Pour la plupart des Français, le week-end se prolonge jusqu'à ce soir mais la confusion perdure. Le lundi de Pentecôte est-il vraiment un jour férié ? "En fait je n'en sais rien, je ne me rappelle plus", témoigne un passant au micro de France 2.

Travailler sans salaire

Cette journée est bien fériée : écoles, services publics ou encore administrations sont fermés mais, en revanche, commerces et grandes surfaces restent ouverts. Aujourd'hui, trois Français sur dix devraient travailler sans toucher de salaire. Pour comprendre ce casse-tête, il faut remonter en 2004. Le lundi de Pentecôte devient un jour travaillé mais non payé, c'est la journée de solidarité, destinée à favoriser l'autonomie des personnes âgées ou handicapées. En 2008, la Pentecôte redevient chômée. La journée de solidarité existe toujours, les entreprises l'organisent désormais comme elles l'entendent. En 2014, cette journée a rapporté 2,43 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT