Cet article date de plus de huit ans.

La Licra lance la première application mobile pour lutter contre le racisme

La ligue contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) lance mardi la première application mobile qui permet de dénoncer des actes de racisme. L'App' Licra propose de "géolocaliser les tags racistes en un clic pour en accélérer les procédures d'effacement" par les services municipaux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France)

Pour la Licra, cette application est "une riposte numérique alors que la France fait face à une
importante augmentation des actes racistes et antisémites". "Pour nous, ça peut être très
intéressant d'avoir une réaction en temps réel sur les tags racistes
",
explique Elise Fahgeles, adjointe au maire du Xe arrondissement de Paris, chargée
des Transports et de l'Aménagement de l'espace public. Cela permettra aux
services municipaux de "pouvoir réagir en urgence ".

L'application fonctionne un peu comme Insta Weather, en plus "citoyenne". Une fois téléchargée gratuitement, en cliquant sur "Citoyens, effaçons le racisme", l'utilisateur peut prendre une photo d'une inscription ou d'un tag raciste. La photo est ensuite géolocalisée puis envoyée et traitée "en un temps record" par la Licra et transmise aux "services municipaux des villes concernées", explique l'association.

L'application,
qui bénéficie du soutien du ministère de l'Innovation et de l'Economie
numérique, s'appuie aussi sur un partenariat avec l'Association des Maires de France.
En plus de ces photos géolocalisées, l'App' Licra propose une aide aux victimes,
avec notamment des clés pour lancer une assistance juridique gratuite, des
numéros utiles et des actus sur le sujet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.