Cet article date de plus de huit ans.

La drogue est plus chère et perd en qualité en France

L'Observatoire français des drogues et de la toxicomanie (OFDT) vient de publier son baromètre annuel. Cette "étude de marché" se penche sur les principales drogues illicites dans six villes françaises (cannabis, héroïne, cocaïne et ecstasy) pour analyser leurs qualités et les variations de prix.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Maxppp)

Se droguer coûte de plus en plus cher pour une qualité de
moins en moins assurée. D'après le baromètre annuel de l'OFDT, les prix du
gramme de cocaïne, d'ecstasy, de cannabis et d'herbe étaient en hausse l'an
dernier. Seule l'héroïne est restée stable à 41 euros le gramme.

C'est la cocaïne
qui monte le plus avec un prix moyen de 70 euros au gramme. Une augmentation plutôt
étonnante car la poudre blanche est toujours abondante dans les rues mais
sa qualité semble avoir chuté. Le taux de pureté se situe désormais entre 10 %
et 20 % contre 30 %, en moyenne, les années précédentes. D'où "la
dégradation de l'image de la cocaïne
", d'après les chercheurs de l'OFDT.

L'héroïne de plus en plus coupée

Si son prix reste stable, la pureté de l'héroïne semble également
se dégrader. Selon l'Institut national de police scientifique, son taux de
pureté est tombé à 7 %, soit le plus faible observé depuis ces douze dernières
années. "L'explication tiendrait à des tensions sur le marché de gros
consécutives au démantèlement en Europe de gros réseaux d'importateurs, qui
auraient conduit les revendeurs d'héroïne à augmenter le coupage du
produit
", note l'observatoire. Un coupage qui permet aux dealers de
maintenir les prix et la quantité disponible.

Entre 6 et 11 euros la pillule d'ecstasy

Après une relative pénurie en 2009, l'ecstasy a confirmé son grand
retour l'an dernier avec une hausse des teneurs en MDMA (35 % contre 21 % en
2009). D'après l'OFDT, la tendance est "d'acheter des lots de
comprimés
" pour "faire fortement baisser la valeur unitaire du
comprimé à 2,5 euros
" alors qu'il est généralement estimé entre 6 et 11
euros par les experts. Mais les pilules sont de plus en plus concurrencées par
la consommation de MDMA en poudre, dont le prix tend à diminuer.

Le cannabis reste la drogue la plus consommée en France. Et
les prix de la résine comme de l'herbe sont en très légère hausse en 2012 : 7
et 10 euros le gramme en moyenne. Les deux produits ont grimpé d'un euros en
deux ans. Une hausse qui s'accompagne d'une amélioration de la qualité du
produit. Sur l'ensemble du cannabis saisi l'an dernier, le taux de pureté moyen
est passé à 16 %, deux fois plus qu'il y a dix ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.