La CFDT routiers appelle à des blocages de routes jeudi en Ile-de-France

La CFDT Route confirme son appel à bloquer des routes et des entrepôts en région parisienne à partir de jeudi et jusqu'à vendredi pour peser sur les négociations salariales dans les transports, avant les fêtes de Noël.

(Manifestation de routiers en Ile-de-France en 2013 contre l'écotaxe © Maxppp)

Le lundi, les taxis, le mardi, le périphérique inondé, le mercredi, la pluie, le jeudi, les routiers et le vendredi : les routiers aussi. La situation des routes d'Ile-de-France aura décidément tourné à la comptine cette semaine, avec cette dernière annonce faite par la CFDT Route. Elle confirme un appel au blocage des routes et entrepôts de région parisienne de jeudi à vendredi. Objectif : faire pression sur les négociations salariéles dans le secteur des transports.

"On n'a pas 40 solutions, le mode d'action, c'est des blocages d'entrepôts et de routes "

Le syndicat estime que les patrons du secteur n'ont pas fait suffisement d'efforts et précise que les blocage prévus visent à "impacter l'économie ". Et il dénonce la proposition patronale de n'accepter qu'un alignement sur le salaire minimum : "La politique patronale nous oblige une fois de plus à mettre en place un rapport de forces. On n'a pas 40 solutions, le mode d'action, c'est des blocages d'entrepôts et de routes ", justifie Thierry Cordier, secrétaire général de la CFDT Routes.

Rungis visé en priorité

Ces actions vont se concentrer prioritairement autour du marché international de Rungis. Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies appelle patronnat et syndicats à "reprendre le dialogue dans un esprit de responsabilité ". Ce qui laisserait au moins un week-end aux automobilistes franciliens pour souffler.