L'humusation, une inhumation qui signe le retour à la terre

L'humusation est une pratique funéraire qui pourrait voir le jour dans les prochaines années. Il s'agit d'un processus de transformation du corps en un compost naturel.

FRANCE 3

Une cérémonie funéraire d'un nouveau genre. La Belgique envisage l'humusation, une pratique qui permet au corps défunt d'être déposé à même la terre, dans du broyat de bois vert. L'idée a germé dans la tête de Guy Basyn, passionné de permaculture. Une technique agricole qui s'inspire des écosystèmes naturels, où le compost est essentiel. La chaleur dégagée, jusqu'à 70°C, peut non seulement chauffer une serre, mais aussi un corps,  pour faciliter sa décomposition.

Un corps humain mettrait douze mois à disparaître

"On se rend compte des merveilles de la nature et du recyclage naturel", indique le jardinier. Guy Basyn n'a à ce jour expérimenté l'humusation que sur des animaux. Après seulement deux mois d'un compostage qui ne dégage aucune odeur, le corps d'un gros chien de 60 kg a presque totalement disparu. Un corps humain, lui, mettrait douze mois à devenir humus par l'action des micro-organismes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'humusation est une pratique funéraire qui pourrait voir le jour dans les prochaines années. Il s\'agit d\'un processus de transformation du corps en un compost naturel.
L'humusation est une pratique funéraire qui pourrait voir le jour dans les prochaines années. Il s'agit d'un processus de transformation du corps en un compost naturel. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)