Cet article date de plus de dix ans.

Ziad Takieddine : "De l'argent a été versé par les autorités libyennes à Nicolas Sarkozy et Claude Guéant"

L'homme d'affaires Ziad Takieddine a persévéré lundi matin dans ses accusations à l'encontre de Nicolas Sarkozy et Claude Guéant. Selon lui, la campagne présidentielle de l'ex-chef de l'État en 2007 a été financée par la Libye de Kadhafi. Le parquet de Paris a ouvert vendredi dernier une information judiciaire, notamment pour "corruption active et passive".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Franceinfo (Franceinfo)

L'ouverture, vendredi dernier, d'une information judiciaire contre X par le parquet de Paris, pour "corruption active et passive", "trafic d'influence", "faux et usage de faux", "abus de biens sociaux" et "blanchiment, complicité et recel de ces délits" a précipité les choses. Depuis, Ziad Takieddine, l'homme d'affaires par qui le scandale est arrivé, fait de nouveau parler de lui.

Devant la justice en début d'année, il a déjà affirmé avoir des preuves que "trois sociétés françaises " avaient "bénéficié en Libye de contrats pour des prestations fictives ". Le montant : plus de 100 millions d'euros selon lui. Les destinataires : "des hommes politiques français" , dont, nommément, l'ancien ministre de l'Intérieur Ckaude Guéant, et l'ancien chef de l'État Nicolas Sarkozy.

Lundi matin, invité de BFMTV, Ziad Takieddine est revenu sur ses accusations :

La campagne de 2007 financée par la Libye ? " Aujourd'hui, il y a une vérité qui dérange, et je suis prêt à la porter. Je suis le seul vivant qui a accompagné la démarche franco-libyenne, Claude Guéant a essayé de me réduire au silence. Je n'ai pas peur de Claude Guéant, je l'invite à venir s'expliquer devant les Français de tous ses actes nocifs pour la République ". Quelles sont les preuves en sa possession ?  "Elles sont chez [des] dignitaires [...] Ces personnes sont prêtes à les donner à une justice qui se respecte, pas à une mauvaise administration. La justice fait partie de ce que j'appellerais une association de malfaiteurs" . Dit-il la vérité ?  "Je ne suis ni mythomane, ni manipulateur, ni politique, ni rancunier. De l'argent a été versé par des autorités libyennes et notamment Kadhafi à Nicolas Sarkozy et Claude Guéant par des transferts bancaires et du liquide" . Son arrestation le 5 mars 2011 avec 1,5 million d'euros en liquide (une enquête pour corruption et blanchiment est en cours)  "Cet argent, je l'ai gagné avec mon travail [...] le juge qui me soupçonne de blanchiment est un malade [...] J'ai fait toutes mes déclarations d'impôt de 1985 à ce jour, j'ai subi trois contrôles fiscaux" . La semaine dernière, alors que son domicile venait d'être perquisitionné par les juges, Ziad Takieddine avait indiqué à l'AFP que plusieurs rencontres avaient eu lieu, avant l'élection présidentielle de 2007, entre Bachir Saleh, qui était alors secrétaire particulier de Mouammar Kadhafi, et Claude Guéant, alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, à l'époque ministre de l'Intérieur. Ces réunions auraient servi à transmettre "des indications bancaires " aux dirigeants libyens.

Claude Guéant, dont le domicile et le cabinet d'avocats ont été perquisitionnés dans ce dossier le 28 février dernier, n'a pas tardé à réagir à ces violentes accusations, annonçant une plainte à l'encontre de Ziad Takieddine pour diffamation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.