Cet article date de plus de huit ans.

Violences à Amiens : 18 personnes en garde à vue pour tirs sur des policiers

Onze ont été arrêtées chez eux, les sept autres étaient déjà incarcérées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Amiens-Nord après une nuit de violences, le 14 août 2012. (MAXPPP)

Descente de police mardi 25 juin au matin, à Amiens (Somme). Dix-huit personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur les tirs contre des policiers en août lors des violences urbaines à Amiens-Nord. Onze d'entre elles ont été arrêtées à l'aube à leur domicile, sept étaient déjà incarcérées.

Dans la nuit du 13 au 14 août, une centaine de jeunes de ce quartier populaire d'Amiens avaient violemment affronté les forces de l'ordre. Ils avaient blessé 17 policiers et mis à sac plusieurs bâtiments publics, dont une école maternelle et un gymnase.

Arrestations "sans difficultés"

Les arrestations ont eu lieu en majorité dans la zone de sécurité prioritaire du quartier d'Amiens-Nord, a précisé la préfecture. "Ça s'est passé sans difficulté", a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête. Le concours du Raid a été sollicité à deux endroits, concernant des personnes chez lesquelles la police pensait qu'il pouvait y avoir des armes, mais globalement, il s'est agi d'une opération "beaucoup moins spectaculaire que la toute première", en mars.

Parmi les personnes interpellées figurent des gens connus de la police. Il s'agit majoritairement de jeunes, même si la fourchette des âges va de 16 à 51 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.