Cet article date de plus de neuf ans.

Une enquête pour "apologie du terrorisme" ouverte à l'encontre de la soeur de Mohamed Merah

Dimanche soir, M6 a diffusé un reportage sur l'affaire Mohamed Merah. On y voit Souad, la sœur du tueur au scooter, dire toute la fierté qu'elle avait pour son frère qui "a combattu jusqu'au bout". Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme". Pour le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls,, ces propos constituent une "provocation à la haine religieuse et raciale".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Autre)

M6 a diffusé un reportage
dimanche soir qui a entraîné ce lundi l'ouverture d'une enquête préliminaire
pour "apologie du terrorisme". 

Dans l'émission Enquête
exclusive,
on voit la sœur de Mohamed Merah, Souad, dire qu'elle est "fière "
de son frère "qui a combattu jusqu'au bout ". Assise dans un parc de Toulouse où l'un de ses frères,
complice de la chaîne télévisée, l'a invité à le retrouver, elle déclare :
"Je
suis fière de mon frère, il a combattu jusqu'au bout (...) je pense du bien de
Ben Laden, je l'ai dit aux flics, je peux te le dire à toi
". Elle évoque
également son ressentiment à l'égard des juifs "tous ceux
qui sont en train de massacrer les musulmans, je les déteste
".

"Les salafistes, ils agissent ", dit-elle encore. "Moi et Kader
(l'un de ses frères), on soutient les salafistes, Mohamed a sauté le pas. Je
suis fière, fière, fière
". 

Lorsqu'elle a tenu ces propos, elle était filmée en caméra cachée.

L'enquête pour "apologie du terrorisme" a
été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).
Selon une source judiciaire, elle devra "vérifier les conditions dans lesquelles
ont été tenus les propos susceptibles de constituer le délit d'apologie du
terrorisme
".

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a estimé lundi que les propos tenus par Souad, la soeur de Mohamed Merah, constituaient une "apologie du terrorisme et de l'antisémitisme et une provocation à la haine religieuse et raciale ". 

Cliquez ici pour retrouver l'émission
d'M6, "Mohamed Merah : itinéraire d'un terroriste français".

Poursuivie pour "témoignage
mensonger" ?

Lundi matin, avant que le parquet de Paris ne lance cette
enquête, les avocates des familles de deux militaires tués avaient demandé à ce
que des poursuites contre Souad Merah soient engagées. Dans le reportage, la sœur
du tueur au scooter avoue avoir menti aux enquêteurs sur les destinations de
certains voyages de Mohamed. Elle leur disait qu'il partait en Algérie alors qu'il
allait ailleurs. Elle précise même avoir payé des billets d'avion à son frère. Les
avocats des trois militaires tués par Mohamed Merah ont donc demandé des
poursuites pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise
d'acte terroriste par fourniture de moyens
". Ils souhaitent que Souad Merah soit auditionnée et poursuivie pour "témoignage
mensonger
".

Parmi les autres demandes des avocats figurent les auditions
de la mère de Mohamed Merah, ainsi que de son frère aîné, Abdelghani Merah, qui
publie mercredi un livre très dur sur sa famille.

Ils souhaitent aussi que soit entendu un certain
Olivier Corel, surnommé le "cheick". Il aurait eu une influence sur
la mouvance salafiste toulousaine. Selon l'émission, il aurait qualifié les
actes de Mohamed Merah de "bêtises".

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.