Cet article date de plus de neuf ans.

Un sexagénaire a été entendu dans l'affaire Estelle Mouzin

Un homme en régime de semi-liberté a été dénoncé par un de ses codétenus de la prison de la Santé, à Paris. Placé en garde à vue mercredi, il a été libéré en fin d'après-midi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Montage d'une photo d'Estelle Mouzin issue de l'avis de recherche lors de sa disparition en 2003 et d'une figuration de celle-ci vieillie, distribuée par la police à la presse le 19 janvier 2010. (POLICE / AFP)

Un détenu sexagénaire de la prison de la Santé à Paris, en semi-liberté, a été relâché en fin d'après-midi, mercredi 9 novembre, selon iTélé, après avoir été placé en garde à vue dans le cadre de la disparition d'Estelle Mouzin.

Cet homme a des points d'attache en Seine-et-Marne où habitait la fillette au moment de sa disparition en janvier 2003. Il est connu pour des faits de viols sur mineur dans sa famille, selon une source proche du dossier. Il a été dénoncé par un codétenu. 

Interrogé sur ce nouveau rebondissement dans l'affaire de la disparition de sa fille il y a près de neuf ans, Eric Mouzin s'est montré fataliste : "Vous savez, j'ai déjà l'habitude"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.