Justice : Tariq Ramadan déféré au parquet de Paris

L'islamologue suisse Tariq Ramadan a été déféré, présenté à un juge après sa garde à vue. Deux femmes l'accusent de viol. Il devrait être mis en examen dans les heures qui viennent. En direct du Palais de Justice à Paris, Frédéric Crotta nous en dit plus.

FRANCE 2

Accusé de viol par deux femmes, Tariq Ramadan devrait être mis en examen dans les heures qui viennent. "Pour l'instant, à notre connaissance, Tariq Ramadan est face à son juge", rapporte Frédéric Crotta en direct du Palais de Justice à Paris. Il a été déféré dans la nuit au Palais de Justice, à 1h du matin, après deux jours de garde à vue.

Une cicatrice de 3 centimètres à l'aine

Durant cette garde à vue, l'islamologue suisse a été confronté pendant 3h30 à l'une des deux personnes qui ont porté plainte pour viol contre lui. "Il s'agit d'une femme de quarante ans, handicapée, qui affirme avoir été frappée, humiliée, puis violée dans une chambre d'hôtel à Lyon (Rhône) en 2009", précise le journaliste. "Tariq Ramadan conteste les faits, parlant d'une relation de séduction, mais pas d'actes sexuels. À l'appui de ces accusations, cette femme évoque des détails intimes, comme la cicatrice de trois centimètres que posséderait Tariq Ramadan à l'aine. Pas de réaction de la part du théologien islamique. Il a simplement refusé de signer le procès-verbal", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'islamologue suisse Tariq Ramadan le 26 mars 2016, à Bordeaux.
L'islamologue suisse Tariq Ramadan le 26 mars 2016, à Bordeaux. (MEHDI FEDOUACH / AFP)