Cet article date de plus de dix ans.

Suicides à France Telecom: l'ex-PDG Didier Lombard mis en examen pour harcèlement moral

Didier Lombard était entendu ce mercredi par le juge d'instruction chargé de l'enquête pour "harcèlement moral" sur la vague de suicides de salariés (35) de l'opérateur en 2008 et 2009. Une enquête instruite au pôle santé public du tribunal de grande instance de Paris avait été lancée en avril 2010 après un rapport critique de l'Inspection du travail.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

A sa sortie du bureau du juge, l'avocat de l'ex PDG de France Telecom, Me Jean Veil a confirmé la mise en examen de son client qui fait aussi "l'objet d'un contrôle judiciaire avec un cautionnement de 100.000 euros ".

Dans une tribune publiée ce soir par Le Monde, l'ex PDG assure qu'à "aucun moment les plans conçus et mis en oeuvre par France Télécom n'ont été dirigés contre les salariés. Bien au contraire, ils étaient destinés à sauver l'entreprise et ses emplois" . Et s'il se dit "conscient que les bouleversements qu'a connus l'entreprise ont pu
provoquer des secousses ou des troubles",
il "conteste avec force que ces plans indispensables à la survie de l'entreprise aient pu être la cause des drames humains cités à l'appui des plaintes" .

 C'est la première fois en France que la politique de gestion des
ressources humaines d'une entreprise est susceptible de
d'entraîner un procès en correctionnelle de dirigeants. Et de la société elle même...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.