Listes électorales : Rama Yade va être jugée pour "faux"

Il lui est reproché une inscription indue sur les listes électorales de Colombes (Hauts-de-Seine). 

L\'ancienne secrétaire d\'Etat Rama Yade, le 6 juin 2012, à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine). 
L'ancienne secrétaire d'Etat Rama Yade, le 6 juin 2012, à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).  (MEHDI FEDOUACH / AFP)

POLITIQUE - Un an de prison ferme pour "faux", trois ans et 45 000 euros d'amende pour infraction au Code électoral. Voilà ce que risque Rama Yade, bientôt jugée devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour "faux" et inscription indue sur les listes électorales de Colombes (Hauts-de-Seine), où elle est élue, a indiqué mercredi 24 octobre une source proche du dossier. 

L'ancienne secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme fait l'objet d'une citation à comparaître par le parquet de Nanterre, qui avait ouvert une enquête préliminaire en décembre à la suite d'un signalement du maire (PS) de Colombes, Philippe Sarre.

Ce dernier avait alerté le parquet peu après la radiation des listes électorales de Rama Yade, liée à un problème de domiciliation. Ne justifiant pas de son attache avec la ville, l'ex-secrétaire d'Etat avait été radiée d'office le 15 décembre. L'interessée avait alors invoqué un "simple changement de bureau de vote consécutif à un changement d'adresse". La date du procès n'a pas encore été fixée.