Cet article date de plus de cinq ans.

Rachida Dati épinglée pour ses dépenses lorsqu'elle était garde des Sceaux

La Cour des comptes conteste des dépenses de Rachida Dati quand elle était ministre de la justice de 2007 à 2009. Ce sont près de 190.000 euros de factures qui n'ont pas été validés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Rachida Dati épinglée pour ses dépenses lorsqu'elle était Garde des Sceaux © REUTERS)

Des accessoires de vêtement pour 1.200 euros, des fleurs pour 425 euros, des pâtisseries pour un montant de 400 euros. Quand elle était garde des Sceaux, Rachida Dati a dépensé près de 9.000 euros en frais de réception et de représentation. Le problème pour la Cour des comptes, c’est qu’il n’y avait pas toujours de justificatifs. Les sommes deviennent astronomiques pour régler les conseils en communication de Pierre Giacometti, un proche de Nicolas Sarkozy : 180.000 euros en tout. Cette fois, les magistrats relèvent que les factures sont incomplètes qu’elles n’indiquent pas les prestations réalisées.

Rachida Dati se défend d’avoir utilisé l’argent de son ministère pour des dépenses personnelles. Son avocat réplique qu’elle n’est pas en cause dans cet arrêt que c’est le comptable du ministère qui est sur la sellette, Et effectivement, "c’est la loi", explique un membre de la Cour des comptes : quand un ministre est en cause, c’est le comptable public qui est jugé responsable. C'est donc lui qui devra rembourser les 190.000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.