Procès des attentats de janvier 2015 : l'émotion après l'attaque à Paris

L'attaque à l'arme blanche a été perpétrée à Paris vendredi 25 septembre alors que le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit. Eric Pelletier était en direct devant la cour d'assises spéciale de Paris pour France 3.

Une attaque à l'arme blanche a été perpétrée vendredi 25 septembre à Paris, à proximité des anciens locaux de Charlie Hebdo, alors que le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit. Le journaliste Eric Pelletier était en direct devant la cour d'assises spéciale de Paris pour France 3. "C'est une sensation presque physique qui s'est abattue sur la cour d'assises lorsque ce climat déjà pesant s'est alourdi", raconte le journaliste. Le président de la cour a décidé d'une courte suspension d'audience sans mentionner l'attaque. Un des proches de Charlie Hebdo confiait à Eric Pelletier : "On a le sentiment que cela ne finira jamais et ce procès remue tellement de choses".

Une tension qui ne cesse de monter

Les proches du journal satirique attaqué en 2015 ont le sentiment de se retrouver plongés cinq ans et demi en arrière. Vendredi 25 septembre, les veuves des deux frères Kouachi ont témoigné à la barre. La tension ne cesse de monter depuis l'ouverture du procès le 2 septembre dernier. Ce jour-là, Charlie Hebdo avait décidé de republier les caricatures de Mahomet, ce qui a entraîné de nouvelles menaces d'Al Qaida. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le tribunal de Paris, Porte de Clichy, le 1er septembre 2020.
Le tribunal de Paris, Porte de Clichy, le 1er septembre 2020. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)