Justice : Georges Tron acquitté aux Assises

En 2011, Georges Tron était rattrapé par des accusations de viol et agressions sexuelles par deux employées municipales à Draveil, dans l’Essonne. Sept ans après, il a été acquitté.

Le verdict a été rendu ce jeudi 15 novembre. Georges Tron, ex-maire de Draveil (Essonne), pénètre dans la Cour d’Assises, le visage impassible. Il est acquitté ! Pas un mot à la presse, il laisse le soin à son avocat de décocher ses flèches : "C’est l’illustration encore une fois que la justice n’est pas la justice médiatique, où Georges Tron a été condamné dans des conditions inadmissibles pendant sept ans, privé de la possibilité de poursuivre sa carrière, moqué. Et nous espérons que c‘est une page qui se tourne pour lui", déclare son avocat, Éric Dupond-Moretti.

Son ancienne adjointe acquittée aussi

Son ancienne adjointe, Brigitte Gruel, a été aussi acquittée, même si la Cour d’assises a considéré que les relations sexuelles de groupe avaient eu lieu. Pour elle, les accusatrices n’apportaient pas la preuve qu’elles avaient été contraintes. Les plaignantes ne cachaient pas leur dépit à la sortie, à l’image d’Eva Loubrieu : "Je ne lâcherai rien", a-t-elle témoigné. Y aura-t-il un second procès Georges Tron ? Seul le parquet général peut faire appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Georges Tron, le 15 novembre 2018, dans le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis).
Georges Tron, le 15 novembre 2018, dans le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis). (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)