Paris : une association porte plainte pour protester contre la future salle de shoot

Une association de parents vient de déposer deux plaintes pour "facilitation et provocation à l'usage illicite de stupéfiants".

Des habitants du 10e arrondissement manifestent le 1er juin 2013, à Paris, contre l\'ouverture d\'une salle de shoot dans leur quartier.
Des habitants du 10e arrondissement manifestent le 1er juin 2013, à Paris, contre l'ouverture d'une salle de shoot dans leur quartier. (MAXPPP)

Le gouvernement incite-t-il à consommer de la drogue ? L'association Parents contre la drogue vient de déposer deux plaintes contre "contre X pouvant être notamment le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, et la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine", pour "facilitation et provocation à l'usage illicite de stupéfiants", selon son avocat, jeudi 4 juillet. Sa cible : l'ouverture prochaine d'une "salle de shoot" à Paris.

 

 

Le gouvernement a donné, début février, son feu vert pour expérimenter une salle de consommation de drogue dans le 10e arrondissement, une première en France. Destinée aux toxicomanes de rue précarisés, elle doit leur permettre de consommer leurs drogues dans de bonnes conditions d'hygiène, sous supervision de personnels de santé, et de réduire les troubles à l'ordre public.

L'association Parents contre la drogue, qui compte 300 membres en France, va aussi déposer un recours administratif devant le Conseil d'Etat pour bloquer le processus de mise en place. Les deux plaintes ont été déposées auprès du procureur et de la Cour de justice de la République.