Maude Versini pourra voir ses enfants en France sept semaines par an

La Française Maude Versini et le Mexicain Arturo Montiel ont signé un accord au Mexique prévoyant que leurs trois enfants puissent venir sept semaines par an chez leur mère en France. Cette dernière accepte en contrepartie d’abandonner toutes les poursuites judiciaires contre son ex-mari.

(Maude Versini et deux de ses enfants le 21 décembre 2014 à Mexico © Maxppp)

Le protocole d’accord entre les deux parties a été signé samedi devant un juge du tribunal de Lerma, dans l'Etat de Mexico. Il met fin à plus de trois ans de bataille judiciaire entre la Française Maude Versini et le Mexicain Arturo Montiel, ex-mentor politique de l'actuel président mexicain Enrique Pena Nieto, sur la garde de leurs trois enfants communs, Adrian et Sofia 11 ans, et Alexi, 9 ans, retenus depuis janvier 2012 par leur père au Mexique.

L’affaire, qui après l'affaire Florence Cassez commençait à prendre un tournant diplomatique risquant de créer des tensions entre la France et le Mexique, trouve donc une issue devant les tribunaux, même si, de l’aveu de la mère des enfants, l’accord passé n’est qu’un premier pas. "C'est tellement de bonheur qui n'est pas attendu, soudain ", confie la maman au micro de France Info. "Je n'ai jamais pensé à abandonner ", raconte Maude Versini, qui avoue être "épuisée " après trois ans de conflit avec le père des enfants, "j'ai donc accepté ce qu'on m'a proposé (...) j'ai craqué ", confie-t-elle, "j'ai craqué parce que j'ai vu que mes enfants étaient en souffrance et qu'ils avaient foncièrement besoin de leur maman ". Sept semaines, "ça ne semble pas beaucoup mais pour les enfants, pour nous reconstruire, pour un début, c'est déjà pas mal ". Les trois enfants de Maude Versini doivent pouvoir lui rendre visite dès cet été. Ce sera leur premier retour en France depuis 2011. 

"J'ai craqué (...) et j'ai accepté ce qu'on m'a proposé", confie Maude Versini après trois ans de bataille pour récupérer ses enfants
--'--
--'--

►►► A LIRE AUSSIMaude Versini enfin avec ses enfants : "Deux heures magnifiques"