Marathon de New York annulé : des Français se retournent contre les agences de voyage

Les marathoniens déçus ont décidé de se retourner contre leurs agences de voyage en France. Ils leur reprochent un manque d'information sur les conséquences potentielles de l'ouragan Sandy : des hôtels pas disponibles car inondés, des transports désorganisés et au final l'annulation du marathon de New York, initialement prévu dimanche. Selon leur avocat, plusieurs mises en demeure sont déjà parties.

(Adrees Latif Reuters)

"Cela fait deux ans qu'on économise, un an qu'on s'est inscrit ", déclarait un Français après l'annulation du marathon de New York, annoncée seulement 36 heures avant le départ initialement prévu dimanche. "Ils sont furieux ", explique Maître Dimitri Pincent, l'avocat d'environ 600 marathoniens. Ces coureurs français ont donc décidé de se retourner contre les agences de voyages, dont la principale Thomas Cook qui proposait un forfait incluant les billets d'avion, le dossard et l'hébergement. 

"Les sportifs qui sont venus de France reprochent à leur agence de voyage un manquement à une obligation d'information " sur les conséquences possibles de l'ouragan Sandy, explique Dimitri Pincent sur France Info. "Il y a eu très peu d'annulation car Thomas Cook ne fournissait pas d'information complète ", raconte l'avocat.

Des hôtels inondés, des transports désorganisés

"L'agence de voyage a dit aux gens que le marathon était maintenu et qu'ils pouvaient prendre leurs avions. Mais ils n'ont pas expliqué que sur place des hôtels n'étaient pas disponibles car inondés, ils n'ont pas expliqué que l'acheminement depuis l'aéroport était catastrophique parce que tout était désorganisé. Ils n'ont pas donné une information complète aux consommateurs, sinon ils auraient probablement annulé ", poursuit-il. "Tout le monde aurait pu comprendre que ce n'était pas raisonnable d'y aller ", conclut Dimitri Pincent. 

Certaines mises en demeure sont d'ores et déjà parties selon l'avocat. Les marathoniens demandent le remboursement du prix du voyage et le versement de dommages et intérêts.