Cet article date de plus de neuf ans.

Lourdes peines pour les meurtriers des deux gardes civils espagnols tués en 2007

A Paris, les indépendantistes basques accusés d'avoir tué deux gardes civils espagnols en 2007 ont été condamnés à de lourdes peines allant de la perpétuité à 15 ans de réclusion.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La cour d'assises spéciale de Paris a condamné le tireur présumé
dans l'assassinat de deux jeunes gardes civils espagnols à Capbreton dans les Landes
en 2007 ce jeudi soir à la réclusion criminelle à perpétuité.

Une autre membre présumée
du commando a pour sa part été condamnée à 28 ans de réclusion criminelle. Le
troisième indépendantiste basque arrêté après ces meurtres, présenté par
l'accusation comme faisant partie du groupe, a été quant à lui, acquitté de ces
charges mais tout de même condamné pour d'autres faits à 15 ans de réclusion.

En 2007, deux jeunes gardes civils espagnols avait été tués à la sortie d'un restaurant dans la ville de Cap Breton.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.