Loiret : l'ex-directeur général des services du conseil départemental reconnu coupable de harcèlement moral sur deux anciens cadres

Il est condamné à un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende, ainsi qu'à verser des dommages et intérêts aux victimes.

Photo d\'illustration. Palais de justice d\'Orléans.
Photo d'illustration. Palais de justice d'Orléans. (MARIE BELHOMME / MAXPPP)

L'ancien directeur général des services du conseil départemental du Loiret, Thierry Lidolff, est reconnu coupable de harcèlement moral sur deux anciens cadres, rapporte jeudi 12 juillet France Bleu Orléans. L'ex-directeur est condamné à un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende. Il devra également verser des dommages et intérêts aux victimes.

"une lutte du pot de terre contre le pot de fer"

Thierry Lidolff était poursuivi par deux anciens directeurs adjoints de la collectivité pendant qu'il était en fonction entre 1995 et 2012. Pour l'une des victimes c'est un soulagement : "Nous sommes reconnus victimes et c'est une grande satisfaction. Ça fait sept ans qu'on mène ce combat, une lutte du pot de terre contre le pot de fer. On a vécu des choses pas agréables, nous n'étions pas les seuls mais on a décidé d'agir et c'est un grand soulagement."

"Nous sommes tous dans des positions de postes élevés mais ça ne nous donne pas le droit de vie et de mort sur les gens qui sont autour de nous. On gère des équipes, des personnes", a déclaré de son côté la seconde victime.

L'audience a eu lieu en juin, mais le délibéré n'a été rendu que ce jeudi après-midi. Le tribunal correctionnel d'Orléans a suivi les réquisitions du procureur. Condamné à un an de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende, Thierry Lidolff devra également verser 10 000 euros à chacune des deux victimes et 1 500 euros de participation aux frais de justice.