Cet article date de plus de six ans.

Les trois djihadistes présumés revenus de Syrie ont été mis en examen

Le cafouillage autour de leur interpellation manquée mardi dernier avait fait grand bruit. Finalement, les trois Français rentrés de Syrie en début de semaine et soupçonnés de vouloir préparer des actes terroristes ont été mis en examen samedi à Paris.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Trois djihadistes français présumés ont été mis en examen samedi à Paris. Photo d'illustration © Maxppp)

Trois hommes, dont le beau-frère de Mohamed Merah, ont été mis en examen samedi à Paris pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes, ont fait savoir leurs avocats.  Depuis mercredi en garde à vue, les trois djihadistes présumés s'étaient rendus d'eux-mêmes à la gendarmerie après leur interpellation ratée à leur retour de Syrie en début de semaine.

 

Les trois djihadistes ont été placés en détention provisoire et selon l'un de leurs avocats, ils contestent fermement tout projet terroriste en France. "Ils se sont aperçus là-bas (en Syrie) que ce n'était pas ce qu'ils pensaient et ont dû prendre la fuite pour rentrer ", a expliqué Me Dunac qui défend Imad Jjeballi. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.