Cet article date de plus de neuf ans.

Les sénateurs Guérini et Navarro privés d’immunité parlementaire

Le bureau du Sénat a décidé de lever l'immunité parlementaire des sénateurs Jean-Noël Guérini (PS, Bouches-du-Rhône) et Robert Navarro (apparenté PS, Hérault). Ils sont désormais à la disposition de la Justice.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Martine Aubry a salué la levée de l'immunité des deux sénateurs PS. "Le Sénat a pris la bonne décision en levant l'immunité parlementaire de Robert Navarro et de Jean-Noël Guérini, qui va permettre à la justice de travailler en toute transparence ", s'est félicité la première secrétaire du parti.

Jean-Noël Guérini a été
mis en examen le 8 septembre dans une affaire de marchés publics. Le président
du conseil général des Bouches-du-Rhône, âgé de 61 ans, est poursuivi pour trafic
d'influence, prise illégale d'intérêt et association de malfaiteurs dans un
dossier impliquant son frère Alexandre, patron de décharges.

Jean-Noël Guérini a déjà été interrogé

Il a déjà été entendu par
un juge, ce qui rendait la demande de levée d’immunité caduque aux yeux de ses
avocats.

Robert Navarro n'a, lui, pas encore été convoqué. Agé de 59 ans, il
est cité dans un dossier d'abus de confiance touchant aux frais de fonctionnement
de la fédération PS de l'Hérault, qu’il a présidée jusqu’à l’année dernière. Il
n'a pas encore été entendu par un juge.

Le bureau
du Sénat est composé de son président, ses vices-présidents, questeurs et
secrétaires, en tout 26 élus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.