Le parquet ne demande pas de condamnation de Total

Les procureurs ont annoncé mercredi qu'ils ne demanderaient pas la condamnation du groupe pétrolier ni de son ex PDG

Le procès AZF se poursuit à Toulouse
Le procès AZF se poursuit à Toulouse (© AFP - Eric CABANIS)
Les procureurs ont annoncé mercredi qu'ils ne demanderaient pas la condamnation du groupe pétrolier ni de son ex PDGLes procureurs ont annoncé mercredi qu'ils ne demanderaient pas la condamnation du groupe pétrolier ni de son ex PDG

L'accusation entend se cantonner aux charges retenues contre Grande paroisse, ancienne filiale de Total qui gérait l'usine au moment de l'explosion de l'usine AZF et son ex patron Serge Biechelin.

Rien ne sera retenu en revanche contre Thierry Desmarest, l'ancien PDG du groupe pétrolier a annoncé l'un des deux procureurs lors des réquisitoires.

La société Total et Thierry Desmarest, jamais poursuivis durant l'instruction, ont été placés sur le banc des prévenus au début du procès en février, le tribunal acceptant une citation directe de certaines familles de victimes.

Le parquet s'était opposé à cette citation, estimant qu'elle était irrecevable.

Après le réquisitoire du procureur mercredi, les avocats de la défense plaideront du 25 au 29 juin, et le 30 sera consacré aux demandes de dédommagements.

Le tribunal correctionnel rendra son jugement en novembre et se prononcera alors sur la responsabilité pénale de Total et de M. Desmarest.