Cet article date de plus d'onze ans.

Le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt en détention provisoire

Déjà mis en examen le 15 décembre dernier pour escroquerie, complicité et recel de ce délit, abus de confiance, complicité et recel de ce délit, abus de biens sociaux, complicité et recel de ce délit, blanchiment et abus de faiblesse au préjudice de Liliane Bettencourt et de blanchiment, Patrice de Maistre est désormais placé en détention provisoire.
Article rédigé par Caroline Caldier
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Hier Patrice de Maistre
a été entendu par le juge d’instruction Jean-Michel Gentil. Et placé en
détention provisoire dans la foulée. Déjà mis en examen en décembre l’ancien
gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt doit en effet faire face à "une
mise en examen supplétive"
. Le parquet s’en explique dans un communiqué :
"Des faits nouveaux imputables à l'intéressé sous les qualifications
d'abus de faiblesse et abus de biens sociaux"
sont apparus.

La nature de ces faits "nouveaux" ?
"D'une part, de la perception par M. de Maistre
d'une somme de 2.956.757,29 euros, en exécution d'une convention entre la
société Eugenia, dont il était le gérant, et Liliane Bettencourt,
alors en situation de vulnérabilité"
. Il est également reproché à Patrice
de Maistre "la perception indue de factures émises par la société Eugenia
à l'égard de la société Clymène, dont il était dirigeant, pour un bénéfice de
2,4 millions d'euros"
précise le communiqué du parquet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.