Cet article date de plus de neuf ans.

Le braqueur Redoine Faïd mis en examen et placé en détention

Après son arrestation ce mercredi matin en région parisienne, le fugitif a été placé en détention et mis en examen, notamment pour "évasion", "enlèvement" ou "séquestration d'otages".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Six semaines après sa spectaculaire évasion des geôles de
Lille-Sequedin et quelques heures après sa fin de cavale, Redoine Faïd retrouve la prison ce mercredi soir. Le braqueur est
"reparti vers 18H30 pour un grand établissement (pénitentiaire) de la
région parisienne
" après avoir été "mis en examen par le juge
d'instruction, neuf chefs ayant été retenus contre lui
", annonce le
procureur de la République de Lille.

Le prévenu est notamment mis en examen pour "évasion
avec usage d'une arme ou d'une substance explosive, commise en bande organisée
et en récidive légale", "détention" et "port d'armes de
première catégorie", "détention et transport d'engins
explosifs", "destruction volontaire de biens",
"arrestation", "enlèvement" et "séquestration
d'otages", "violences volontaires" et "association de
malfaiteurs". Il encourt la détention à perpétuité.

Pas d'argent et près de ses proches

Sur l'arrestation de Redoine Faïd, le procureur a expliqué que "lorsque l'on est en cavale, il faut avoir d'une part beaucoup d'argent, et d'autre part il faut se séparer de tous ses proches. Je pense que ces deux conditions n'étaient pas réunies ".

Frédéric Favre précise qu'il n'a "pas du tout été surpris qu'il ait été arrêté en région parisienne. C'était fortement probable, compte tenu des attaches qu'il avait ". Par contre, le magistrat admet ne pas avoir "d'idée précise pour l'instant" sur son parcours pendant ces six dernières semaines de cavale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.