Cet article date de plus de huit ans.

La mort de Michael Jackson : un "préjudice d'affection" reconnu en France

Près de cinq ans après le décès de Michael Jackson, un procès inédit vient de se clore en France. 34 fans du roi de la pop poursuivaient le médecin américain du chanteur, pour les avoir fait souffrir. Cinq des plaignants obtiennent du tribunal d'Orléans, la reconnaissance de leur chagrin, un "préjudice d'affection" causé par la mort de la star. Le docteur Conrad avait été condamné à quatre ans de prison pour homicide involontaire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Une décision de justice française
a légalisé le chagrin de cinq admirateurs, provoqué par la mort de Michael Jackson. Le chanteur ne les connaissait pas, mais eux le chérissaient : voilà qui rend la décision
inédite. Les cinq fans faisaient partie d'un groupe de 34 personnes affligées,
demandant réparation au médecin de la star décédée le 25 juin 2009. Le tribunal
d'Orléans a reconnu "le préjudice d'affection" . Ils obtiennent un euro de
dommages et intérêts. Le docteur Conrad Murray avait lui été condamné à quatre ans
de prison
aux Etats-Unis pour homicide involontaire de la star.

Un chagrin quantifiable

Les cinq personnes obtenant
la reconnaissance de leur désespoir sont originaires de Suisse, de Belgique, de
Gironde, et du Pas-de-Calais. Le tribunal d'Orléans a estimé qu'elles avaient
apporté la preuve de "l'affliction " dont elles souffrent,
grâce à l'appui de témoignages, et pour certaines de certificats médicaux. Selon
leur avocat, le statut de " victime " qui leur est accordé leur donne
en quelque sorte un permis vers le recueillement. D'après Me Emmanuel Ludot, ces
cinq victimes pourront demander la permission d'avoir accès au lieu d'inhumation
de Michael Jackson à Los Angeles, un lieu privé. L'avocat estime aussi que la
décision est une juste réponse aux "ricanements entendus dans cette affaire ".

Les 29 requérants
déboutés ne savent pas pourquoi leurs larmes n'ont pas compté, mais, selon leur
avocat, ils pourront insister et poursuivre la procédure en complétant leur
dossier.

La douleur n'a pas de prix 

Les cinq fans de Michael
Jackson obtiennent aussi un euro de
dommages et intérêts au titre du "préjudice d'affection" . C'est le
montant symbolique qu'ils demandaient, ils n'ont donc pas cherché à monnayer
leur chagrin. L'euro symbolique soit 1,34 dollar ne sera pas pour autant demandé
au médecin du chanteur. En revanche, la décision lui sera notifiée aux Etats–Unis.
Le docteur Conrad Murray, condamné à quatre ans de prison pour homicide
involontaire de la pop-star, a été relâché à l'automne 2013 grâce aux remises de
peine. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.