Cet article date de plus de cinq ans.

La justice polonaise refuse l'extradition de Roman Polanski aux USA

Un juge polonais a rejeté ce vendredi une demande américaine d'extradition du réalisateur Roman Polanski dans une affaire de relation sexuelle avec une mineure remontant à 1977.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Roman Polanski a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans en 1977 © MaxPPP)

"L'extradition n'est pas recevable ", a déclaré le juge de la cour de district de Cracovie, chargé du dossier Polanski, vendredi devant la presse. Cette décision n'est pas définitive, le parquet ayant la possibilité de faire appel. Si la demande formulée par les Etats-Unis était acceptée, il reviendrait de toute façon au ministère polonais de la Justice de décider d'une éventuelle extradition du réalisateur franco-polonais, âgé de 82 ans.

En attendant, Roman Polanski s'est dit "très heureux" après l'annonce de la décision du tribunal de Cracovie :

"Je suis évidemment très heureux que cette procédure touche à sa fin. Cela m'a coûté beaucoup d'efforts, de problèmes pour ma santé et aussi pour ma famille."

Polanski était prêt à quitter la Pologne

Les Etats-Unis avaient adressé à la Pologne en janvier une demande d'extradition de Roman Polanski après une apparition publique à Varsovie du réalisateur. Selon les médias polonais, le cinéaste, présent ce vendredi à Cracovie, a attendu le verdict à bord d'un avion, prêt à quitter la Pologne en cas de décision défavorable. Aucune mesure préventive n'a été prise en Pologne contre Roman Polanski, qui reste entièrement libre de se déplacer.

Roman Polanski a reconnu en 1977 avoir eu une relation sexuelle avec une mineure de 13 ans lors d'une séance de prises de vue à Los Angeles. Il a passé 42 jours en prison avant d'être remis en liberté dans l'attente d'un jugement définitif. Il a quitté les Etats-Unis l'année suivante, redoutant que le magistrat chargé du dossier ne revienne sur l'accord passé à l'époque et ne le condamne à plusieurs années de prison.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.