Cet article date de plus de huit ans.

L'UFC-Que Choisir entre en guerre contre Linky, le nouveau compteur d'EDF

L'association lance une grande campagne d'information, et saisit le Conseil d'Etat, contre l'arrêté de généralisation de Linky, un compteur qui n'est pas au service des consommateurs, en dépit des promesses".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © AFP/ Alain Jocard)

L'argumentaire de l'UFC-Que Choisir est simple : "Ces compteurs sont bel et bien conçus essentiellement dans l'intérêt exclusif du gestionnaire de réseau et des fournisseurs d'énergie, et bien peu dans celui des consommateurs, en dépit des promesses" . Voilà qui justifie, aux yeux de l'association, ce recours introduit devant le Conseil d'Etat.

Linky, c'est ce nouveau compteur électrique "intelligent", qui permet de suivre sa consommation en temps réel - qui permet à EDF de mieux gérer ses réseaux électriques. 

L'an dernier, le gouvernement a décidé sa généralisation à compter de 2013. A l'époque, il avait promis que son déploiement serait gratuit pour le consommateur. Ce que l'UFC dément.

Si, effectivement, le compteur ne sera pas facturé directement, le "tarif d'acheminement" sera réévalué. L'UFC rappelle au passage que la généralisation de Linky - la pose de 35 millions de compteurs - coûtera 4,5 milliards d'euros, selon ERDF.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.