Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Affaire Kerviel : l'enquêtrice accuse la Société générale de l'avoir instrumentalisée

En 2008, la commandante de police Nathalie Le Roy conclut à la culpabilité de Jérôme Kerviel dans l'affaire qui l'oppose à la Société générale. Quatre ans plus tard, elle accuse la banque de l'avoir influencée… Elle estime même qu'elle a été "instrumentalisée". Extrait du magazine "Pièces à conviction" du 22 mars.

Pièces à conviction/France 3

Nathalie Le Roy est la commandante de police chargée, en 2008, des investigations dans l'affaire opposant la Société générale à Jérôme Kerviel. Dans un premier temps, elle avait conclu à la culpabilité du trader. Quatre ans plus tard, elle accuse la banque de l'avoir influencée…

"La Société générale m'a emmenée dans la direction où elle voulait qu'on aille", affirme la policière de la brigade financière (2008-2015). Estime-t-elle avoir été instrumentalisée ? "Je le pense et on peut dire que cela me met en colère… mais contre moi-même", répond-elle.

Nathalie Le Roy "s’est trompée parce qu’on l’a trompée"

Aujourd'hui, Nathalie Le Roy ne souhaite plus s'exprimer devant une caméra, mais au téléphone, elle campe sur ses positions : "Instrumentalisée, dans le sens où la Société générale m'a adressé les cadres qu'elle jugeait bon de m'adresser. Je n'ai pas choisi les personnes que j'entendais. Elles mettaient l'accent sur l'aspect technique du dossier pour faire en sorte que je ne m'attache pas à l'essentiel." Elle a dit au juge que "la Société générale ne pouvait ignorer les positions prises par Jérôme Kerviel".

Jean de Maillard est l'un des rares magistrats à lui porter crédit publiquement : "Je prends son témoignage au sérieux parce que Nathalie Le Roy prend un risque professionnel considérable. Elle va se heurter aux institutions policière et judiciaire. Et elle va se contredire elle-même en disant qu'elle s'est trompée parce qu'on l'a trompée. Et ça, c'est d'un courage extraordinaire. On doit tirer son chapeau devant quelqu'un capable de prendre de tels risques."

Extrait de "Affaire Kerviel-Société générale : la justice sous influence ?", une enquête de "Pièces à conviction" diffusée le 22 mars 2017.

PACs Kerviel extrait 4
PACs Kerviel extrait 4 (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)