Société générale : Bercy réclame 2,2 milliards d'euros à la banque

2,2 milliards d'euros, c'est la facture que devrait payer la Société générale. Elle avait bénéficié de ce crédit d'impôt au début de l'affaire Kerviel.

France 3

C'est une petite phrase qui pourrait coûter plus de 2 milliards d'euros à la Société générale. "La société générale a laissé se développer un système déficient qui a permis la conception et la réalisation des infractions", écrit le jugement de la cour d'appel de Versailles (Yvelines). À Bercy, on a bien lu le jugement. La Société générale est également responsable dans cette affaire, dans ce cas, plus question qu'elle profite du crédit d'impôt de 2,2 milliards d'euros réservé aux entreprises en difficulté ou victimes de fraude.

Une procédure lancée en 2017

Le ministère a lancé une procédure de recouvrement au printemps 2017 mais la banque n'a encore rien versé. Le comité de soutien à Jérôme Kerviel en appelle aux consommateurs. "Cet argent appartient aux français, la banque doit le rendre", explique Julien Bayou, président du Comité de soutien de Jérôme Kerviel. Du côté de la Société générale, pas de commentaire, au nom du secret fiscal. L'affaire pourrait durer encore quelques années si la banque conteste ce recouvrement en justice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de la Société générale à Londres (Royaume-Uni), le 5 mai 2017. 
Le siège de la Société générale à Londres (Royaume-Uni), le 5 mai 2017.  (JUSTIN TALLIS / AFP)